instrumentimageriesourcescollections
Texte

Bandas de gaitas marciales

Dans la Galice traditionnelle la gaita ressemble, de par sa morphologie, aux autres cornemuses occidentale : elle possde un tuyau mlodique de type hautbois, un grand bourdon et souvent, un deuxime bourdon moyen. Parfois, est ajout un troisime bourdon de petite taille. La gaita est joue traditionnellement avec une grosse caisse ou une caisse claire, et depuis les annes 1930/40, elle se pratique en formations plus grandes, soit de plusieurs gaitas et percussions, soit une gaita et d'autres vents tels que la clarinette, appeles bandas.

Influencs par l'exemple breton

Puisque leur cornemuse s'y prtait morphologiquement et parce qu'ils pouvaient eux aussi se rattacher historiquement l'identit celte avant la romanisation, certains musiciens ont eut envie de crer des grands ensembles de type pipe bands ou bagado. Avec une nouvelle gaita mi-chemin entre le highland bagpipe ou le biniou bras (trois bourdons sur l'paule) et la gaita traditionnelle dont a t conserv l'accord et les doigts, les bandas ont t cres il y a une vingtaine d'annes. Parmi les pionniers se trouve la Real Banda, fonde par Xos Lois Foxo, directeur de l'cole de gaita de la ville de Ourense en Galice. D'abord appele Banda de Ourense, Elle est devenue "royale" (real) en 1993 sur une dcision prise par le Roi d'Espagne Juan Carlos apprciant la qualit et le professionnalisme de l'ensemble. Pour garder leur spcificit locale, comme l'avaient fait les Bretons avec la bombarde, seront ajouts les percussions traditionnelles locales.

Des bandes qui n'ont de martial que le nom

Certes, faire partie d'une banda demande un minimum de discipline et de respect de rgles, indispensables l'obtention de la prcision du jeu en groupe et, dans le cadre des prestations publiques, pour assurer l'ordre du dfil et la ralisation des figures. Mais si ces nouvelles gaita sont appeles "martiales", ce n'est pas qu'elle aient un quelconque caractre militaire mais bien parce qu'elles ressemblent au highland bagpipe de par la disposition de leur bourdons.
Finalement adoptes malgr la rticence de certains Espagnols du nord-ouest du pays, les bandas existent prsent un peu partout en Galice et galement aux Asturies. Elle font aujourd'hui partie du paysage musical et sont dsormais vues comme un enrichissement dans la pratique de la gaita. Elles participent des rencontres-concours, comme cela se fait en Bretagne et dans le monde anglophone, et aussi bien sr des festivals locaux ou internationaux, comme celui, de Lorient en France.

 
Juin 2007 © MuCEM (tous droits réservés)