instrumentimageriesourcescollections
Texte

Ailleurs en Europe

avantaprs
grand-pre et son petit-fils
La mthode d'apprentissage par le bouche oreille reste toujours valable mme si en Bulgarie plusieurs coles de musique traditionnelle ont ouvert dans les annes 1950, dont les plus importantes taient situes Plovdiv, Kotel et Shiroka Leuka. En plus de l'apprentissage de l'instrument bulgare et du chant, les lves faisaient obligatoirement du piano (pour l'harmonie) et du solfge. Ils suivaient aussi des cours de folklore, c'est--dire de l'ethnographie en quelque sorte. Les lves y taient compltement pris en charge, non seulement sur le plan des tudes musicales et de culture gnrale, en  pensionnat la plupart du temps. Ils taient admis sur concours. Plovdiv tait une cole d'enseignement suprieur mais Kotel et Shiroka Leuka correspondaient au niveau collge et lyce. Ces coles formaient les enseignants de musique traditionnelle (narodna musika) et les membres des ensembles folkloriques rgionaux ou nationaux trs priss l'poque communiste. Le niveau tait extrmement lev.
Un grand-pre et son petit-fils, en Thrace
Bulgarie
1992 
MuCEM/
Marie-Barbara Le Gonidec
 
Juin 2007 © MuCEM (tous droits réservés)