instrumentimageriesourcescollections

Le réservoir

avantaprès
joueurs aragonais
En Aragon, la gaita de boto n'est jamais jouée avec le réservoir à nu mais recouvert d'une robe au tissu fleuri et à volants, une "robe de fillette" comme le disent certains aragonais eux-mêmes. Cela peut étonner pour un instrument joué traditionnellement par des hommes. Mais le "travestissement" que permet, la robe ici, le foulard ailleurs (notamment en Tunisie) laisse penser que ces choix, au delà de l'esthétique propre à un groupe culturel, relèvent aussi du symbolique. C'est ainsi que la cornemuse peut appartenir, on le sait, au genre féminin tout en étant jouée par les hommes.


Trois cornemuseurs du groupe Fagüeño (à droite)
Juillet 2005, à la fin d'un concert donné en Bourgogne
© MuCEM/Valérie Pasturel
 
Juin 2007 © MuCEM (tous droits réservés)