instrumentimageriesourcescollections

Le réservoir

avantaprès
Stefan Zahmanov
Le réservoir de la kaba gajda est réalisé dans une peau de chèvre adulte car le réservoir doit pouvoir contenir assez d'air pour que le joueur puisse chanter en jouant. Il est toujours laissé à nu. Certaines devinettes évoquent le zoomorphisme de la gajda, mettant en évidence le côté "morbide" de cet instrument fait d'une dépouille animale. En voici une : Qu'est ce qu'un chevreau dépecé, criant et entendu de tous dans le village ? (réponse : une gajda).

Stefan Zahmanov en habit traditionnel avec sa kaba gajda et le sac pour la ranger
Photographié en studio vers 1980
Rhodopes, Bulgarie
© Semejstvo Zahmanov
 
Juin 2007 © MuCEM (tous droits réservés)