instrumentimageriesourcescollections
Texte

Échelle, tonalités et doigtés

Quand on évoque une cornemuse, on parle d'abord du tuyau qui produit la mélodie principale, dont on indique le type d'anche (simple, double), la perce (cylindrique, conique), le nombre de trous de jeu, mais aussi l'ambitus, l'échelle et la tonalité, et enfin, les doigtés. Ces caractéristiques sont envisagées en fonction des autres tuyaux, plus ou moins nombreux sur l'instrument, et appelés semi-mélodique ou bourdon selon qu'ils produisent un accompagnement mélodico-rythmique ou une note continue. Ils entrent aussi en jeu pour déterminer l'identité musicale d'une cornemuse par rapport à une autre.

 
Juin 2007 © MuCEM (tous droits réservés)