instrumentimageriesourcescollections
Texte

Style et ornementation

 

Un exemple irlandais

Le uilleann pipes est probablement, avec la musette baroque, l'une des cornemuses les plus difficiles jouer. Il mobilise cinq mouvements diffrents simultans : les deux bras pour le soufflet et la poche, les deux mains pour le tuyau mlodique (chanter), et le poignet  pour les regulators (trois tuyaux semi-mlodiques pourvus de clefs qui permettent d'ajouter un accompagnement harmonique, rythmique ou plus rarement une ligne de basse). S'ajoutent en gnral trois bourdons accords trois octaves diffrentes.
Il existe deux styles principaux dans le jeu du uilleann pipes. Le style ferm (closed style) est issu de ceux que l'on appelait les settlers pipers ou gentlemen pipers jusqu'au milieu du XXe sicle, musiciens issus de classes favorises qui ont dvelopp un jeu intime, rserv, dtachant chaque note (jeu staccato). Le style ouvert (open style) est issu de ceux que l'on appelait les traveller pipers ou plus pjorativement tinkers. Ces musiciens itinrants, issus de communauts qui prennent la rout ds le XVIIe sicle ont cultiv un jeu plus extraverti et brillant, qui lie chaque note (jeu legato) jusqu'au glissando. Aujourd'hui encore, sans que ces distinctions sociales ne soient plus dterminantes, un piper irlandais peut se revendiquer de l'un ou l'autre de ces styles musicaux. La multiplicit des sources de diffusion fait qu'en pratique, il emprunte des lments chacun d'entre eux pour construire son propre style.

Mick O'Brien interprte "the ravelled hank of yarn", un air du rpertoire de Willie Clancy, dans un jeu ferm tandis que Michael O'Connell, la suite, interprte "Colonel Frazer", un classique de l'open-style (jeu ouvert) des  travellers, popularis dans les annes 1940-50 par le plus rput d'entre eux, Johnny Doran, dont l'influence perdure dans le jeu de certains pipers aujourd'hui encore
Premier extrait [dure: 0' 0'50]
Deuxime extrait [dure: 0'50 1'46]
 
Juin 2007 © MuCEM (tous droits réservés)