instrumentimageriesourcescollections
Texte

Accords, accordage

 

Pression de l'air dans le réservoir

Le travail du bras sur le réservoir est de première importance. Le son est produit par la mise sous pression de cette poche qui contient l'air envoyé vers les anches, lesquelles se mettant à vibrer, émettent un son. Le cornemuseur doit sans cesse "guider le son au bras" en jouant sur la pression car il règle l'intonation, la qualité du "grain" sonore et la hauteur des notes. Contrairement à l'idée répandue d'une grande exigence physique au niveau du souffle, la cornemuse ne fait appel que de temps en temps à la fonction respiratoire pour alimenter le réservoir lorsque son volume commence à baisser. Le bras, par contre, est astreint à un travail constant, ce qui est fatiguant et difficile au début de l'apprentissage.

circulation de l'air
Biniou kozh, vue en coupe, principe de production du son. Calque collection MuCEM (51.12.3). 
 
Juin 2007 © MuCEM (tous droits réservés)