instrumentimageriesourcescollections
Retour

Cornemuse chabrette (04)
avantaprs

France / Limousin 2001.32.2
Dsignation
Chabrette
Notes : Ce terme vient de l'occitan parl au Limousin, chabreta (employ ds le 17e  s.) qui signifie litt. petite chvre, et par extension, cornemuse. Le "e" se prononce en occitan, mais dans la version francise du terme, le mot chabrette (cornemuse du Limousin) s'est vu ajouter un deuxime "t" pour rendre le son "" et sa finale est devenue "e" au lieu de "a". Nom des parties en occitan : bufareu (tuyau d'insufflation), aubo (tuyau mlodique ou hautbois avec le p, le pavillon, la lanterna, la fontanelle et la clau, cl de jeu ), gro bordon (grand bourdon), petit bordon (petit bourdon), empehna (souche-botier, avec les miroirs : glaas), peu (peau, pour rservoir).
Facteur
Nom : inconnu
Date : 19e sicle
Lieu : Limousin, Limoges
Notes : Cette chabrette a probablement t construite dans la premire moiti du 19e  sicle. Le botier semble lui dater de la deuxime moiti du 19e sicle. Il pourrait tre du facteur Louis Maury (1842-1892) qui, d'aprs des tmoignage de chabretaires qui l'ont connu, fabriquait galement des violons de premire force. Il vivait Glanges (hameau de Theillomas) et se trouve mentionn comme tisserand sur l'acte de naissance de son fils en 1869 (profession qu'exeraient son pre et grand-pre). 24 chabrettes retrouves ce jour lui ont t attribues (dont celle du Musikmuseet de Stockholm).
Musicien
Nom :  inconnu
Date : 19e et 20e sicles
Lieu :  France, Limousin, Limoges
Notes : Le joueur se dit chabretaire en occitan, et dans la version francise du mot, il n'a qu'un seul "t" (se prononce cha-br-tair).
Matires et techniques
Matires : buis, corne, ivoire, miroirs, cuir
Description : tuyaux en buis tourn (assez peu dcors par rapport d'autres chabrettes), souche-botier avec miroirs sertis d'tain. Parties en ivoire (haut du hautbois et du petit bourdon) ; parties en corne (haut du grand bourdon).
Dimension de l'objet
Hauteur : 43,4 cm
Largeur
: 23 cm
Profondeur
: 5,8 cm
Poids
: 600 gr 
Description de la cornemuse
Cette cornemuse rpond aux caractristiques organologiques des chabrettes en raison de la prsence de miroirs (on parle d'ailleurs de "cornemuses miroir") d'un bourdon perce multiple dont le principe et la facture sont particulirement aboutis. La chabrette prsente de nombreuses caractristiques la rattachant la tradition savante des tourneurs d'instruments des 17e et 18e sicles : insertion du hautbois et du petit bourdon dans un botier-souche, prsence du bourdon perce multiple cylindrique, double clef pour fermer le premier trou de jeu, prsence d'une fontanelle ajoure pour cacher la clef, emploi de l'ivoire, tournage raffin moulures trs fines et godrons, prciosit et varit des autres matriaux.
Cette chabrette est incomplte. Les lments prsents sont le rservoir (sans robe), le botier-souche avec le tuyau mlodique (photographi ici sans le pavillon qui est pourtant prsent), la partie haute du petit bourdon, le dbut du grand bourdon et le tuyau d'insufflation. Manquent aux bourdons les segments moyen et infrieur.
Le hautbois a perdu sa fontanelle et la clef de jeu. Motifs du botier : miroirs rectangulaires, serti l'tain. Mais il ne semble pas aller avec les tuyaux. Le tuyau d'insufflation est simplement en buis tourn avec virole mais aucune bague dcorative dans d'autres matriaux.
Collection
Antrieure : Eric Montbel
Notes
: L'acquisition de ces lments de chabrette (entre dans les collections nationales en 2001) fait suite l'exposition "Souffler c'est jouer : chabretaires et cornemuses miroirs en Limousin".
Collection associe : aucune.
Constat d'tat
Mauvais tat
Notes : de nombreuses parties sont fendues ou casses, un des miroirs est bris. Le rservoir est dessch.
Bibliographie
- Eric Montbel, "Cornemuse en Limousin. Essai sur un corpus d'instruments de musique", Mmoire de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Paris), 1989 (voir sa fiche 82-01-02).
- Catalogue d'exposition "Souffler c'est jouer. Chabretaires et cornemuses miroirs en Limousin", MNATP, avril 1999 / aot 1999, sous la direction de Eric Montbel et Florence Gtreau, p. 89.
A t expose dans l'exposition "Souffler c'est jouer - Chabretaires et cornemuses en Limousin", Paris Mnatp, 14 avril 1999 - 30 aot 1999, et Saint-Yrieix-la-Perche (87), 10 septembre 1999 - 1er novembre 1999.


Chabrette 2001.32.2
MuCEM - clich Anne Maigret

 
Juin 2007 © MuCEM (tous droits réservés)