instrumentimageriesourcescollections
Texte

Les concours : un moyen d'émulation

En lançant la mode des spectacles de danse en costume traditionnel, le mouvement folklorique va contribuer d'une certaine manière à développer l'engouement pour les musiques régionales qui constituent bien évidemment le support privilégié de la danse, à une époque où la diffusion de musique enregistrée n'existe pas encore.

Enrayer le déclin

Les citadins qui ont perdu depuis peu leurs origines rurales retrouvent ainsi le goût pour les "musiques paysannes", parallèlement au développement du tourisme qui contribue à la construction de stéréotypes. Les folkloristes, en ayant l'idée d'organiser des concours pour tenter d'enrayer le déclin de la musique rurale inventent une nouvelle forme de spectacle, un nouveau type d'événement social centré sur la musique dont ils règlent tout le "cérémonial", jusqu'au choix des morceaux à exécuter. Et le cornemuseur (comme le joueur de vielle à roue, un autre "instrument de la campagne"), autrefois personnage central autour duquel s'organisait la fête collective (mariage, fête patronale...) à laquelle tout le monde participait comme acteur et non comme spectateur se retrouve à jouer un rôle particulier, dans une nouvelle mise en concurrence inhabituelle avec les autres joueurs du pays.

Un grand succès

Pour contribuer à leur succès, car ce ne sont bien sûr pas les gens de la campagne qui accourent à ces spectacles - le cornemuseur étant pour eux un personnage tout à fait habituel, les concours sont souvent organisés dans les lieux de villégiature et autres villes thermales afin de mieux s'adresser aux bourgeois pour lesquels ces manifestations ont le charme de l'ancien, du naturel et du pittoresque.
Inaugurées au début des années 1880, ces manifestations connaîtront un tel succès qu'en 1889 un "concours de musique pittoresque" se verra organisé au Trocadéro à l'occasion de l'exposition universelle qui se tient cette année-là à Paris à l'occasion du centenaire de la révolution française et pour lequel est construite la Tour Eiffel. Les musiciens "pittoresques" des provinces françaises joueront ainsi aux côtés des musiciens "exotiques" des colonies...

 
Juin 2007 © MuCEM (tous droits réservés)