instrumentimageriesourcescollections
Texte

Les concours : un moyen d'émulation

annonce d'un concours en 1954
Cette affiche des fêtes de Cornouailles à Quimper date de 1949. Elle montre que les concours n'ont cessé d'être organisés, en tous cas en Bretagne jusqu'à nos jours. Ils sont devenus une des formes de pratique contemporaine et un contexte du jeu régulier du biniou, de la bombarde et des bagadoù. Ils constituent pour les musiciens un "stimulant" et ont fait évoluer et se transformer le répertoire et les techniques de jeu. Vu leur ancienneté, on peut désormais les considérer comme... traditionnels. L'innovation d'hier est devenue tradition aujourd'hui, et c'est précisément ce processus qui fait que le jeu de la cornemuse est resté vivant, dépassant le phénomène des modes, car correspondant à un besoin culturel profond.
Concours de sonneurs aux fêtes de Cornouailles à Quimper, Finistère
Bretagne, France, 1949. 
Collection MuCEM, documents de la mission Quimper, dép. d'ethnomusicologie.
© MuCEM
 
Juin 2007 © MuCEM (tous droits réservés)